Afrique Centrale: Paul Kagame a-t-il provoqué Paul Biya ?

17 Février 2020

Dans une invitation adressée à Maurice Kamto, le président Rwandais déclare qu'il peut mieux gérer le Cameroun.

L'ambassadeur du Rwanda en poste à Yaoundé au Cameroun sera-t-il convoqué à Etoudi ? Y a-t-il risque d'incident diplomatique ?

La polémique enfle et le sujet retient les plateaux des revues de presse. L'information est révélée par le quotidien la nouvelle Expression par le titre « le conseil de Kagame à Paul Biya »Le président Rwandais a adressé une invitation au président qui du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC), qui d'après lui peut mieux gérer le Cameroun.

Pour le journal, Maurice Kamto sera en conférence en septembre prochain à Kigali, capitale du Rwanda. Son hôte Rwandais a motivé cette invitation « J'ai décidé d'inviter Maurice Kamto en septembre au Rwanda car pour moi il est une inspiration et digne d'être écouté » De fait, Maurice Kamto a été classé deuxième lors de la dernière élection présidentielle du 9 octobre 2018 avec un score de 14% des suffrages. Pour le président du Rwanda, « le Cameroun a la chance d'avoir en son sein un homme comme Maurice Kamto. Je connais l'homme essentiellement sur sa brillance » Et, Kagame a été plutôt sentencieux « S'il avait été Rwandais, je lui aurais cédé mon siège sans hésiter »

Les rues de Douala se sont emparées du sujet. Devant les kiosques à journaux, on s'interroge. Qu'est ce qui a bien poussé un chef d'Etat à avoir un penchant sur un challenger à une élection présidentielle ? Kagame n'est pas caché son dépit sur le règne de Paul Biya « Je regrette juste que après une trentaine d'années le Cameroun a beaucoup régressé et c'est dommage » Avant de préciser « On peut tenir un pays de mains de fer mais de donner le minimum à son peuple mais ce n'est pas le cas. Pourquoi ne pas donner à celui qui peut faire mieux ? »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.