Burkina Faso: Un sergent-chef de la force Barkhane retrouvé mort dans son campement

17 Février 2020

Le sergent-chef Morgan Henry était membre du 54e régiment de transmissions de Haguenau depuis 2015. Dimanche 16 février 2020, il a été «découvert mort au sein de son campement», dit le communiqué, qui ne précise pas les circonstances ni les causes de son décès.

«Une enquête de gendarmerie, menée par la prévôté, a été diligentée pour établir les circonstances de sa mort», a indiqué le ministère des Armées.

Né le 17 mars 1991, le sergent-chef Morgan Henry est entré à l'école nationale des sous-officiers d'active de Saint-Maixent en octobre 2012. Il est engagé sur court préavis dans le cadre de opération Barkhane au Mali de mai à septembre 2016.

L'année suivante, il participe à opération Chammal en Irak où il est décoré de la médaille d'or de la défense parce qu'il se distingue par ses initiatives. Promu sergent-chef le 1er octobre 2017, il est déployé deux fois en Irak.

C'est en novembre 2019 qu'il est engagé au Burkina Faso dans le cadre de l'opération Barkhane qui mobilise plusieurs milliers de soldats français depuis six ans dans plusieurs pays du Sahel pour combattre les différents groupes terroristes.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fasozine

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.