Afrique de l'Ouest: Le président sénégalais Macky Sall en Mauritanie pour renouer les liens économiques

Peu après son arrivée, il a effectué un premier tête-à-tête avec son homologue mauritanien Mohamed Cheikh Ghazouani. La visite est dominée par les questions économiques notamment dans le domaine de l'énergie et de la pêche.

La visite de Macky Sall en Mauritanie, la première depuis l'arrivée au pouvoir de son homologue Mohamed Cheikh Ghazouani, intervient dans un climat apaisé après le règlement de la crise des pêcheurs sénégalais de Saint-Louis. Ceux-ci avaient violemment manifesté ces derniers jours contre les sanctions prises à leur encontre pour non respect de la convention liant les deux pays en matière de pêche. Récemment, la Mauritanie a octroyé des centaines de licences aux pêcheurs sénégalais de la région de Saint-Louis. Nouakchott avait également annulé les amendes imposées à ces pêcheurs pour violation des accords.

Les deux chefs d'État qui travaillent au renforcement de leur coopération aborderont la question, a confié à RFI un proche collaborateur du président mauritanien.

Autre dossier de coopération au centre des préoccupations, celui de l'énergie. Les deux pays ont signé le 8 février dernier un accord d'achat et de vente de gaz naturel liquéfié d'un important gisement à leur frontière maritime. Découvert en 2014, le début d'exploitation est prévu pour 2022.

Lors d'une conférence donnée quelques heures avant l'arrivée de Macky Sall, un leader politique mauritanien, Mohamed ould Maouloud, président du parti d'opposition l'Union des forces de progrès (UFP), a demandé aux deux chefs d'État de s'assurer que l'exploitation du gaz n'impactera pas la ressource halieutique du Sénégal et de la Mauritanie.

Nous ne voudrions pas que l'exploitation du gaz signifie la disparition de cette richesse halieutique extrêmement importante pour nos deux pays. Est-ce qu'ils peuvent nous rassurer ? D'autant plus que nous nous rappelons l'accident malheureux qui a eu lieu pour la plateforme de BP dans le Golfe du Mexique

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.