Algérie: À Béjaïa, les étudiants veulent prendre leur destin en main

Toute cette semaine, RFI vous propose d'entendre des Algériens qui ont lancé des initiatives citoyennes depuis le début du mouvement de protestation, le 22 février 2019.

Aujourd'hui, direction Béjaïa, à 200 kilomètres à l'ouest d'Alger. Dans cette grande ville de Kabylie, des étudiants du campus de Targa Ouzemmour, ont choisi de nouveaux représentants.

Pour pouvoir discuter entre nous au niveau national, on doit déjà être organisé à la base, pour ne pas que d'autres personnes parlent en notre nom

À Béjaïa, les étudiants s'auto-organisent: «personne ne mènera ce combat à notre place»

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.