Sénégal: FINANCES ET COComptabilité des collectivités territoriales - L'Inspecteur du Trésor, Cheikh Ndiaye, fixe les enjeux

17 Février 2020

Dans son ouvrage «Finances et comptabilité des collectivités territoriales au Sénégal» publié aux éditions Harmattan Sénégal, l'Inspecteur du Trésor, Cheikh Ndiaye, s'intéresse à ce qui se fait dans les collectivités territoriales du Sénégal en matière de finances et de comptabilité publique.

Inspecteur principal du Trésor et Conseiller technique du Directeur général de la Comptabilité publique et du Trésor, Cheikh Ndiaye vient de publier son premier livre : «Finances et comptabilité des collectivités territoriales au Sénégal». La cérémonie de dédicace de l'ouvrage a eu lieu samedi dernier, à Dakar, en présence du Directeur général de la Comptabilité publique et du Trésor, Cheikh Tidiane Diop, et du Directeur de Cabinet du ministre des Finances et du Budget, Moussa Sow.

Dans ce livre de 461 pages, l'auteur revient en détails sur les finances et la comptabilité publique dans les collectivités territoriales du Sénégal. Pour le Directeur général d'Harmattan Sénégal, éditrice de l'ouvrage, c'est le premier livre du genre publié au Sénégal. «L'importance du thème traité ainsi que sa pertinence font que l'ouvrage de Cheikh Ndiaye est en train de battre les records de vente en seulement trois semaines», a témoigné Dr Abdoulaye Diallo.

En sa qualité d'Inspecteur du Trésor, Cheikh Ndiaye a été au service des collectivités territoriales. Après plusieurs années d'expérience, il a décidé de partager son vécu avec les acteurs de la décentralisation, les experts, les Sénégalais d'une manière générale. L'ancien Ministre de la Décentralisation sous le Président Wade, Aliou Sow, dans sa présentation de l'ouvrage, a indiqué que ce livre est une réponse réparatrice d'une carence documentaire sur les questions de décentralisation. Dans l'ouvrage, l'auteur parle des recettes et des dépenses des collectivités territoriales, de la structure de leur budget, de la relation entre l'État central et les collectivités territoriales. Il s'agit, selon l'auteur, d'amener sa contribution pour la valorisation de ce domaine qu'est la finance. À son avis, «le développement se fera à la base ou ne se fera point».

«Prééminence des dépenses de fonctionnement»

C'est pourquoi, les collectivités territoriales doivent être des territoires viables économiquement, compétitifs et porteurs de développement. «Le financement du développement local pose avec acuité la problématique de l'autonomie financière des collectivités territoriales, leur libre administration, mais aussi la qualité de la dépense. La diversité des recettes n'assurant malheureusement pas le rendement et la rentabilité nécessaires pour couvrir les dépenses locales», a indiqué Cheikh Ndiaye.

Dans son analyse des dépenses locales, l'auteur a démontré qu'il y a une prééminence des dépenses de fonctionnement sur celles d'investissement et celles des charges de personnels sur les autres à vocation sociale, économique, culturelle. Il a aussi abordé dans l'ouvrage le cadre comptable et la nomenclature budgétaire des collectivités territoriales. Le Directeur de Cabinet du Ministre des Finances et du Budget a souligné que l'ouvrage de l'Inspecteur du Trésor, Cheikh Ndiaye, vient répondre à un besoin pressant des acteurs de la décentralisation dans la mesure où il amène des éclairages sur la pratique budgétaire des collectivités territoriales. L'auteur a également formulé plusieurs recommandations pour aider à mettre en œuvre les réformes nécessaires à la réussite de la décentralisation.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Sénégal

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.