Guinée: "La Croix rouge ne joue pas son rôle", dénonce Hadja Maimouna de l'UFDG

17 Février 2020

A l'assemblée générale de l'Union des Forces Démocratiques de Guinée du samedi 15 février 2020, la vice-présidente des femmes de l'Union des Forces Démocratiques de Guinée était très remontée contre la Croix Rouge.

Après avoir s'indigner de la mort bar balle d'un jeune élève de 15 ans à Wanninda dans la banlieue de Conakry du nom d'Idrissa Barry, Hadja Maïmouna Diallo a dénoncé des attitudes de la Croix Rouge lors des manifestations politiques en Guinée.

<< Nous devons continuer le combat pour montrer à ce pouvoir qu'on en a marre des tuées de nos enfants innocents pendant les manifestations.

Alpha Condé a ordonné dans les hôpitaux publics de ne pas recevoir les blessés lors des manifestations. Imaginez-vous que dans un pays, que quelqu'un soit blessé en revendiquant des droits, on le blessé et cet intéressé ne reçoit pas de soin pour le sauver.

La Croix rouge ne joue pas son rôle régalien en Guinée. Ils ont peur, on dirait qu'ils ont été intimidé par le pouvoir.

Donc ça c'est une attitude inadmissible. Il ne s'occupe plus des blessés comme avant. Et ça ce n'est pas normal>>, a dénoncé la vice-présidente de l'UFDG.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.