Angola: Les États-Unis réaffirment leur soutien à la lutte contre la corruption

Luanda — Le secrétaire d'État américain, Mike Pompeo, a réaffirmé ce lundi, à Luanda, le soutien aux efforts du Gouvernement angolais pour lutter contre la corruption et récupérer les fonds retirés illégalement du pays.

"Nous voulons aider à rendre responsables ceux qui ont détourné de l'argent de l'Angola, comme nous le faisons avec d'autres pays", a déclaré le chef de la diplomatie américaine, lors d'une conférence de presse, à l'issue des conversations bilatérales avec son homologue angolais, Manuel Augusto.À l'occasion, Mike Pompeo a également souligné la nécessité de transparence des transactions financières.

Le secrétaire d'État américain a estimé que le travail du Président João Lourenço était excellent, qui vise à transformer la corruption en un "fantôme du passé", à accroître la transparence, à aider les institutions financières à organiser leurs comptes et à poursuivre les "méchants".

Le chef de la diplomatie américaine pense que si les réformes proposées sont mises en œuvre fidèlement, outre des investissements déjà annoncés, davantage d'entreprises américaines investiront en Angola, en faveur de la croissance économique, dans la création de richesses et d'emplois dans le pays.

Lors de la conférence de presse au ministère des Relations extérieures, Mike Pompeo s'est engagé à aider à faire connaître le potentiel de l'Angola et, ainsi, à attirer davantage d'entreprises américaines, à parier sur la promotion et le développement économique de l'Angola.Il a souligné que l'investissement américain peut également contribuer à la diversification de l'économie, au développement des secteurs agricoles, ainsi qu'au tourisme et à la technologie avec la participation de femmes entrepreneures.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.