Congo-Brazzaville: Développement de Ntokou - La diaspora de Brazzaville fortement préoccupée

Les jeunes ressortissants du district de Ntokou vivant dans la capitale ont animé, le 15 février, une conférence-débat sur les questions liées au développement socio-économique de cette localité située entre les districts de Makoua et Mossaka, dans le département de la Cuvette.

La rencontre a été organisée avec l'appui du député de la localité, Clotaire Bouyabi, sur le thème : « Unissons-nous, réfléchissons et agissons pour l'éclosion du district de Ntokou ».

Trois thématiques ont été développées lors de cet échange interactif par les jeunes et cadres de ce district, à savoir : Aperçu historique du district de Ntokou, de la colonisation à nos jours ; la culture du développement et l'impact socio-économique des projets phares du district de Ntokou, animées par le député de la localité.

Développant son exposé, Clotaire Bouyabi a notifié aux ressortissants de Ntokou que le gouvernement tient à développer deux grands projets socio-économiques dans la localité. A travers ceux-ci, la population tirera profit afin d'accompagner le développement du district.

Le premier projet inscrit concerne l'ouverture du parc national animalier Ntokou-Pikounda. Il permettra non seulement d'améliorer l'économie de la localité à vocation forestière mais aussi de générer de nombreux emplois en faveur des jeunes.

Le second projet, quant à lui, porte sur la création d'un centre communautaire de pêche au village Kombé. « Le centre communautaire de pêche de Kombé et le parc national visent le développement du secteur de la pêche à Ntokou. Ils viendront améliorer les conditions de vie des populations et maximiser leurs revenus », a laissé entendre Clotaire Bouyabi.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.