Afrique: CHAN 2020 - Acte I réussi !

La cérémonie de tirage au sort hier à Yaoundé a offert un aperçu des capacités en matière d'organisation du Cameroun, et fixé les équipes sur leurs adversaires.

C'était une étape cruciale. Le premier acte dans la perspective du Championnat d'Afrique des nations (CHAN) Total 2020, que le Cameroun accueille du 4 au 25 avril prochains. Et ce test a été réussi haut la main hier au Palais polyvalent des sports de Yaoundé, avec la cérémonie de tirage au sort. L'Afrique du football voulait voir de quoi le pays des Lions indomptables est capable.

Elle en a pris plein les yeux. Avec, aux premières loges le Premier ministre, chef du gouvernement, Joseph Dion Ngute, en qualité de représentant personnel du chef de l'Etat.

Et aussi M. Ahmad, président de la Confédération africaine de football (CAF), son comité exécutif, les délégations des équipes qualifiées, des membres du gouvernement, de nombreuses personnalités, parmi lesquelles d'anciennes gloires du football. Parmi eux, Samuel Eto'o, qui a été particulièrement applaudi par le public.

S'agissant de ce public, il a massivement répondu présent, au point où la salle de plus de 5000 places a semblé par moments exigüe.

Mais tout ce monde a pu apprécier le spectacle offert pour l'occasion. Spectacle qui a démarré dès 17h30 avec une belle brochette d'artistes camerounais comme Magasco, X-Maleya, les Takam II, Ben Decca ou encore Ihims, auteur de l'hymne du CHAN, qui ont fait monter la température. Avant le clou du spectacle : le tirage au sort proprement dit.

Une cérémonie protocolaire menée de main de maître par Samson Adamu, le directeur des compétitions de la CAF, qu'assistaient deux anciennes gloires locales, Salomon Olembe et Stephen Tataw. Ce dernier a d'ailleurs eu l'honneur de présenter le trophée du CHAN qui vient de passer deux ans au Maroc et qui est donc remis en jeu.

Chacune des 16 équipes est désormais fixée sur ses adversaires et son camp de base durant le premier tour de la compétition. Le Cameroun sera dans le groupe A, basé à Yaoundé, aux côtés du Burkina Faso, du Mali et du Zimbabwe.

Tirage jugé « équilibré » par Salomon Olembe. Chacun peut donc se mettre au travail pour une préparation, dans les meilleures conditions, de la compétition.

Et cela démarre ce jour avec la visite des sites par les délégations, question d'apprécier déjà les offres du COCAN 20-21. Le pays de Roger Milla et de Samuel Eto'o a pu démontrer une partie de ce qu'il prépare pour avril prochain.

La preuve que le Cameroun est impatient et fier d'accueillir ses invités, comme l'a relevé le président du Comité local d'organisation, Narcisse Mouelle Kombi, par ailleurs ministre des Sports et de l'Education physique.

L'occasion pour lui d'exprimer sa « gratitude pour la qualité de la relation entre le Cameroun et la CAF ». Le premier acte est consommé et désormais, les regards sont tournés vers le 4 avril prochain et ce match d'ouverture entre le Cameroun et le Zimbabwe. On en salive d'avance !

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.