Mauritanie: Macky Sall poursuit sa visite à Nouakchott

Des pêcheurs à Thiaroye-sur-mer au Sénégal, le 19 juin 2008.

Dakar — Le chef de l'Etat sénégalais poursuit ce mardi sa visite officielle à Nouakchott, une première depuis l'élection de son homologue mauritanien Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani.

Macky Sall, est arrivé ce lundi après-midi à Nouakchott pour une visite officielle de deux jours.

Selon l'Agence mauritanienne d'information (AMI, officielle), le président de la République a été accueilli à son arrivée à l'aéroport international de Nouakchott Oumtounsi, par son homologue Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani.

Sur place, il y avait Ismail Bedde Cheikh Sidiya, le ministre secrétaire général de la Présidence de la République, la ministre conseillère à la Présidence de la République, le directeur de Cabinet du Président de la République, les chefs d'état-major des Forces armées et de sécurité, le chef d'état-major particulier du Président de la République, le wali de Nouakchott-Ouest et de l'adjointe à la présidente du Conseil régional de Nouakchott.

L'AMI rapporte qu'après avoir écouté les hymnes nationaux de la Mauritanie et du Sénégal, et passé en revue des détachements militaires venus présenter les honneurs, le président sénégalais a salué les membres du gouvernement mauritanien et les hautes personnalités présentes à l'accueil, le corps diplomatique et les représentants des organisations internationales accrédités en Mauritanie, et la délégation mauritanienne d'accompagnement.

Selon la même source, "les deux présidents ont eu, ensuite, un tête-à-tête au salon d'honneur de l'aéroport international de Nouakchott Oumtounsi".

Macky Sall est accompagné durant son voyage par Amadou Ba, ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l'Extérieur, Mouhamadou Makhtar Cissé, ministre du Pétrole et des Energies, Alioune Ndoye, ministre des pêches et de l'Economie maritime, Samba Ndiobène Ka, ministre de l'Elevage et des Productions animales, Sophie Gladima, ministre des Mines et de la Géologie, Ndèye Tické Ndiaye Diop, ministre de l'Economie numérique et des Télécommunications, Alioune Aïdara Niang, gouverneur de Saint-Louis, entre autres.

La présidence mauritanienne a organisé, lundi soir, au palais présidentiel, un dîner de gala, en l'honneur du président Macky Sall, indique AMI.

Cette cérémonie a été marquée par "des séquences musicales reflétant la diversité culturelle de la Mauritanie et ses liens solides avec la République sœur du Sénégal".

La même source souligne que le dîner s'est déroulé en présence du Premier ministre, Ismaïl Bedda Cheikh Sidiya, du président du Conseil Constitutionnel, du ministre Secrétaire Général de la Présidence de la République, de la ministre conseillère à la Présidence de la République, des membres de délégation mauritanienne d'accompagnement, de la délégation sénégalaise d'accompagnement, des membres du gouvernement et du corps diplomatique ainsi qu'un certain nombre d'invités.

Dans son éditorial, l'Agence mauritanienne d'information revient sur le caractère historique et l'importance de cette visite à la lumière des relations entre les deux pays frontaliers.

"La Mauritanie accueille le Président Macky Sall. Il est le premier Président étranger à fouler le sol de notre pays depuis l'accession effective du Président Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani au pouvoir. Normal qu'il soit le premier parmi nous", écrit AMI.

"Oui. Le frère est présent aussi quand il fait beau, pas seulement quand le temps est maussade. Pour cela la présence parmi nous du Président Macky Sall revêt un cachet particulier et envoie des messages ineffables", lit-on dans cet éditorial.

L'Agence parle de "message de l'Histoire", notant que "cette visite vient nous rappeler que les relations entre les deux pays sont enracinées dans le plus profond des sols africains".

AMI évoque "Le message des intérêts communs", "l'intelligence de la nécessité de préserver ces intérêts".

"C'est sans doute cette conscience de destins partagés qui a poussé récemment les deux Etats à se mettre ensemble pour exploiter les grandes richesses gazières découvertes dans le bassin sénégalo-mauritanien, face aux côtes atlantiques. En mutualisant leurs arguments, les négociateurs des deux pays ont pu tirer le maximum de cette manne", souligne l'agence.

Le Sénégal et la Mauritanie ont signé récemment à Dakar un contrat d'achat et de vente du gaz naturel liquéfié de la première phase d'exploitation du champ Grand Tortue Ahmeyim (GTA).

Le contrat a été signé par les directeurs des sociétés pétrolières de la Mauritanie et du Sénégal, la société américaine Kosmos Energy et la multinationale britannique BP.

La signature de l'accord a eu lieu en présence du ministre sénégalais du Pétrole et des Energies, Mouhamadou Makhtar Cissé, et de son homologue mauritanien, Mohamed Ould Abdel Vetah.

AMI relève que "cette conscience est celle qui permet aux pêcheurs de Guet-Ndar d'accéder à cette richesse nationale qu'est le poisson, aux éleveurs mauritaniens de profiter des riches pâturages en territoire sénégalais, au moindre coût".

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.