Sénégal: Primes vie et non vie dans la zone Fanaf - La somme évaluée à plus de 2 millions de dollars

La valeur totale des primes d'assurance vie et non vie dans la zone de la Fédération des sociétés d'assurances de droit national africaines (Fanaf) fait 2 256 606 dollars américains en 2018.

L'information est rendue publique par Atlas Magazine, une plateforme qui s'active dans l'actualité de l'assurance à l'échelle mondiale.

Le site révèle dans la foulée que la somme des primes vie des pays de la zone, (non compris Centre Afrique) est estimée à 736 552 dollars alors que celle des primes non vie touchent 1 520 054 de dollars.

S'agissant de la répartition des primes vie par pays, la Côte d'ivoire a enregistré le plus important chiffre d'affaires avec 268 510 USD.

Elle est respectivement suivie du Cameroun 110 949 dollars et du Sénégal 106 708 dollars. Le Tchad a connu le plus faible chiffre d'affaires avec 1 333 dollars quant au Centre Afrique, la source n'a pas indiqué de donnée pour les primes vie.

Pour les primes non vie, Atlas Magazine souligne que la Côte d'ivoire, le Cameroun et le Sénégal ont enregistré les plus importants chiffres d'affaires avec respectivement 357 368 dollars, 242 967 dollars et 195 356 dollars en 2018. Le Centre Afrique, avec 8 526 dollars a connu le plus faible chiffre d'affaires en 2018, indique la source.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.