Angola: Le pays peut devenir un exportateur des denrées alimentaires au monde

Luanda — L'Angola, grâce a son potentiel, pourrait devenir un exportateur de denrées alimentaires pour une population mondiale croissante, car il a une superficie de près de 1,3 million de kilomètres carrés de terres, dont 49% sont arables et explorés à moins de 10%, a déclaré lundi à Luanda, la présidente de la Chambre de commerce Etats-Unis-Angola, Maria da Cruz.

S'adressant aux gestionnaires et entrepreneurs américains et angolais, la présidente a souligné que cette réalité angolaise était une bonne opportunité d'investissement pour les entreprises américaines.

Selon la responsable, les entreprises américaines peuvent aussi jouer un rôle clé sur le marché angolais, grâce aux partenariats dans les domaines d'infrastructures logistiques et de l'agro-industrie.

Dans cette perspective, a-t-elle dit que, le Gouvernement angolais prenait des mesures concrètes et fermes pour renforcer l'état de droit, rendant l'environnement des affaires plus facile, transparente et prévisible.

En général, l'économie angolaise se diversifie, c'est donc un facteur qui favorise les investissements étrangers directs et la promotion d'un développement inclusif au profit de la communauté, a-t-elle admis.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.