Madagascar: HJRA - Pas de place aux cadavres récupéré en dehors de l'hôpital

La situation à la morgue de l'hôpital Joseph Ravoahangy-Andrianavalona (HJRA) à l'heure actuelle permet de dire que, ce service fonctionne au ralenti. Il ne reçoit plus des morts en dehors de ceux qui sont décédés dans cet hôpital.

Cette mesure a fait suite à la décision de la justice de suspendre la pratique de médecine légale auprès de cet hôpital. Cette mesure dont le motif reste jusqu'ici un mystère. On sait seulement que ce service est soumis à une instruction judiciaire.

En effet, le secret de l'instruction oblige, selon le directeur technique auprès de l'HJRA qui est le seul responsable qui pourrait apporter des explications sur cette mesure d'interdiction provoquant beaucoup d'impacts sur le fonctionnement de plusieurs entités si l'on ne cite que les services chargés des affaires criminelles.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.