Madagascar: Exposition - « Habiter un espace intime » en installation bicéphale

Une œuvre de Rijasolo sera exposée au « Habiter un espace intime ».Du 17 février au 14 mars se tient « Habiter un espace intime », une exposition inscrite dans le mouvement « Mitady ny tsy hita », traduit par « À la recherche des introuvables ». Le concept est simple, à première vue, pour le petit porteur.

Il s'agit d'« un projet curatorial, émotionnel et sensitif. Il trouve ses racines dans une volonté de promouvoir la scène artistique contemporaine malgache ou liée à Madagascar, et la construction de son futur. Pensé comme un ensemble en perpétuelle évolution, Mitady ny tsy hita se décline en plusieurs volumes inaugurés par l'exposition « Habiter un espace intime » en février 2020 ». Tout un programme. D'après toujours les organisateurs, « le projet ambitionne de mettre en perspective les résonances entre les productions culturelles malgaches anciennes, et les propositions plastiques contemporaines.

Il s'attache à nous faire comprendre que l'art a une fonction révélatrice d'une culture, fonction qui se manifeste dans les invisibles que nous cherchons ». Pour ce faire, plusieurs artistes vont participer à cette exposition bicéphale : Malala Andrialavidrazana, Rijasolo, Avana Rakotomanana et Flavio Tarquinio.

« Un volet important de notre approche est de prendre en compte les publics, notamment les plus souvent éloignés de la culture. Pour cette raison, l'exposition s'articule en deux lieux symboliques : l'Admc-Craam à l'Université d'Antananarivo (16 h) et une maison à Ambatomandeha (12h) », poursuit les organisateurs. « Habiter un espace intime » est une exposition photographique pensée pour tous, ouverte du 17 février au 14 mars 2020.

Elle fait appel aux différents sens, la vue, l'ouïe, le toucher, jusqu'à l'odorat avec une création olfactive pour l'occasion. Cette proposition artistique se penche sur une exploration de l'intimité : les intérieurs privés malgaches, le rapport au corps et à soi, l'humain. C'est l'intimité, le privé, dans tous ses sens : ce que l'on habite au quotidien, et ce qui nous habite également, ce qui nous construit et nous nourrit. Le quotidien, un sujet qui peut parler à tous ».

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.