Cameroun: Maternelles, Sil et CP - Les manuels scolaires en évaluation

La 17e session du Conseil national d'agrément des matériels didactiques évalue les meilleurs ouvrages destinés à ces niveaux depuis hier à Yaoundé.

139 livres de 44 éditeurs sont sur la table des évaluateurs de manuels scolaires des cycles de la maternelle/Nursery (1 et 2), de la Sil et CP/Class 1 and Class 2. Tous les éditeurs ont été au préalable soumis à l'obligation de payer 50 000 F pour l'achat des offres, soit près de 22 millions de F réglés au Trésor public.

Ces experts ont du pain sur la planche. Ils ont jusqu'à ce samedi 22 février pour sélectionner les meilleurs manuels des six années à venir et correspondant aux nouveaux programmes axés sur l'approche par compétences. C'est du moins ce qui ressort de la 17e session du Conseil national d'agrément des manuels scolaires et des matériels didactiques (Cnamsmd) ouverte hier à Yaoundé.

La troisième depuis la mise en œuvre de la nouvelle politique du livre unique prescrite par décret du Premier ministre, chef du gouvernement, du 23 novembre 2017. Y prennent part, Laurent Serge Etoundi Ngoa, ministre de l'Education de base et les membres du Conseil sous la conduite de son président, Jean Paul Komon.

Au bout du compte, trois livres seront retenus dans chaque cycle de la maternelle et Nursery. Pour la section francophone, l'on dénombre 81 offres.

Et pour la section anglophone, 86. Pour ce qui est de la Sil et du CP, le Conseil a reçu 127 offres et ne devra en retenir que 12 au final. Pour le sous-système anglophone, ce sont 135 offres qui seront étudiées pour ne garder que 12 également.

« Les critères d'évaluation sont connus. Ils ont été signés le 29 mars 2018 par le Premier ministre. Les ouvrages proposés sont évalués à trois niveaux. Le premier étant relatif au contenu du manuel. La note sur le contenu déterminera la prise en compte des autres notes.

Les autres éléments d'évaluation des manuels concernent les aspects physiques et le prix des manuels évalués du point de vue du contenu », a indiqué le Pr. Marcellin Vounda Etoa, secrétaire permanent du Conseil.

« Il est important que nous commencions tôt pour que d'ici début mars, les listes soient publiées et que les éditeurs produisent des livres dans les quantités qui vont satisfaire le marché national. »

Selon le ministre Laurent Serge Etoundi Ngoa, cette session est consacrée à l'évaluation des manuels conformes au nouveau programme pour les classes de maternelle, de la Sil et du CP, ainsi que leur équivalence en anglais.

Le Minedub, sur instruction du Premier ministre, a sollicité du Conseil que la production des manuels conformes au nouveau programme se fasse étape par étape et de façon progressive.

Cette année, seuls les manuels de maternelle et de niveau 1 (Sil et CP), Nursery 1 et 2 et Class 1 et Class 2 pour le primaire anglophone, seront évalués.

L'année prochaine, le tour reviendra aux manuels des cycles du CE1 et CE2 et deux ans après, ceux du CM1 et CM2. Les travaux courent jusqu'à samedi prochain.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.