Madagascar: Mahanoro - Le Premier ministre au chevet des sinistrés

Le Premier ministre Christian Ntsay a rallié le district de Mahanoro dans la région Atsinanana pour constater de visu la situation qui règne dans cette localité après le passage de la tempête tropicale Francisco.

Le Premier ministre, au nom du Président de la République, est venu réconforter la famille de la fillette de deux ans retrouvée morte sous les décombres de la maison familiale sise à Mahanoro. Sans oublier pour autant les sinistrés.

Dégâts. Le chef de gouvernement n'était pas venu les mains vides car il a apporté de la nourriture pour les sinistrés dans la ville de Mahanoro. En outre, il a visité les quartiers les plus touchés par ce cyclone, en l'occurrence, le Fokontany d'Ambilabe. Notons que les pluies torrentielles de la journée de samedi dernier ont fait monter les eaux, provoquant d'importantes inondations.

Le Premier ministre n'a pas également oublier de souligner qu'il faudrait répertorier les dégâts occasionnés par ce cyclone, afin de déterminer les aides y afférentes. En outre, le Premier ministre a été ferme pour le maintien de la sécurité notamment, ainsi que la protection des biens des sinistrés dans les zones les plus touchées par cette tempête tropicale, que ces derniers ont été obligés de déserter.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.