Madagascar: Commerce - Les Barea se déclinent en pâtes alimentaires

Les produits à l'effigie de l'équipe nationale de Football se sont vendus comme des petits pains durant l'épopée africaine de Faneva Ima et consorts. Une entreprise fait actuellement le pari de lancer des macaronis Barea.

Royalties. Depuis quelques jours, une entreprise d'agroalimentaire a commencé à communiquer sur des macaronis en forme de tête de zébus appelés Barea. L'allusion à l'équipe nationale de football est explicite avec le logo d'Alefa Barea bien en évidence sur le package. D'après le responsable évènementiel de l'association de supporters Tiana Ranaivoson, ce n'est pas un hasard si le logo de l'association figurera sur les paquets. « Ils voulaient travailler avec nous pour le lancement d'un produit alimentaire en forme de tête de zébu », a-t-il lancé hier au téléphone.

« Nous avons une collaboration pour les six prochains mois. Après cette période, il y aura des négociations pour un éventuel renouvellement », a-t-il poursuivi en précisant qu'il n'est pas question d'argent entre l'entreprise et l'association. « Nous avons accepté pour entretenir la visibilité de notre association auprès des Malgaches ».

D'une manière générale, les Barea se sont découvert un potentiel commercial depuis leur première participation à la Coupe d'Afrique des Nations en juillet dernier. T-shirts, autocollants, porte-clés, ... une véritable petite économie parallèle éphémère s'est développée durant les quelques semaines qu'a duré la fièvre Barea.

Intriguant

Une source auprès de la Fédération malgache de football (FMF) a indiqué que normalement nul ne peut utiliser l'appellation « Barea » sans autorisation émanant de la fédération. « En tant qu'entité qui s'occupe du développement de l'équipe nationale, les personnes qui veulent associer leurs activités aux Barea doivent approcher la FMF », a indiqué notre interlocuteur. Il a souligné que des discussions sont actuellement en cours avec l'entreprise qui veut lancer les pâtes. « Cette entreprise devra payer des royalties à la fédération », a-t-il conclu.

Quoi qu'il en soit, le produit intrigue déjà avant sa sortie. « Surement que je serai curieux. Je vais en acheter pour voir ce que cela donnera au niveau du gout », souligne un père de famille. Un autre a prédit que ses enfants adoreront ces pâtes. « Je vois déjà mes enfants d'ici ! ». Une mère de famille a pour sa part souligné le prix. Toutefois, elle a également indiqué qu'elle goutera au produit à sa sortie.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.