Madagascar: Liste électorale - La responsabilité des citoyens négligée

Madagascar a réalisé au moins trois élections en une année. Les lacunes sur la liste électorale ainsi que toutes les défaillances autour des fichiers électoraux ont été soulevées depuis la présidentielle, les législatives et les communales.

L'amélioration de la liste au cours de la prochaine révision annuelle, soit du 1er décembre au 15 février, a été supposée être une solution temporaire pour résoudre le problème. Or, la situation est plus ou moins décevante du côté des citoyens car le taux d'inscription est extrêmement faible.

D'après l'évaluation provisoire émanant de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) à quelques jours de la clôture de la liste, 1,28% d'augmentation est enregistrée dans la capitale pour 0,25% sur tout le territoire. La responsabilité des citoyens de vérifier leurs noms ou de s'inscrire a été mise en cause. Avec cette statistique, la participation des électeurs sur la liste électorale ne changera pas grand-chose par rapport aux contestations soulevées lors du précédent processus. Du fait que la révision de la liste n'est pas obligatoire, l'accomplissement du devoir citoyen est en quelque sorte négligé.

Au terme de la révision annuelle, les agents de la communauté de base regrettent la réticence des électeurs à participer activement au recensement annuel. Pour certains chefs Fokontany, la sensibilisation menée dans la circonscription n'a pas produit d'effet. Les gens n'ont pas pris au sérieux le délai qui a été mis à leur disposition pour vérifier leurs noms et pour s'enregistrer. à quand les prochaines élections ? Le débat sur la liste électorale n'a pas eu lieu car le prochain processus électoral n'est pas, pour l'instant, défini.

Après les étapes au sein des Fokontany, la saisie de la liste sera confiée à la Commission locale de recensement des électeurs jusqu'au 28 février. Le registre sera renvoyé à la communauté de base vers le 10 mars pour que les citoyens puissent passer à une nouvelle vérification.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.