Congo-Brazzaville: Conférence internationale sur les hydrocarbures - Plus de 800 participants attendus à Brazzaville

Brazzaville va abriter, du 19 au 21 février, à Kintélé, dans la périphérie nord, une conférence internationale et une exposition sur le pétrole et le gaz du Congo.

Cette 4e édition aura pour thème principal : « valoriser les ressources en hydrocarbures en vue de la diversification économique et de l'intégration régionale », et sera rehaussée de la présence du Premier ministre, chef du gouvernement congolais, Clément Mouamba.

« Cet évènement international, qui a déjà marqué des annales du secteur pétrolier et gazier en République du Congo, est désormais établi comme l'une des plateformes de rencontres les plus importantes », indique un communiqué du ministère des Hydrocarbures.

Outre le thème principal, d'autres sujets en débat porteront sur : le développement de la chaîne de valeur de l'industrie pétrolière et gazière dans la région ; défis et perspectives ; promotion des partenariats fructueux en vue de faire progresser l'exploitation des ressources pétrolières et gazières ; stimulation de l'investissement étranger au Congo, développement durable et environnement ; les stratégies de financement des projets de développement énergétique.

Ce rendez-vous constitue une opportunité pour les hauts cadres ainsi que les principaux décideurs de l'industrie pétrolière et gazière de développer leur réseau dans le secteur afin d'augmenter le niveau de coopération et de générer de nouvelles collaborations entre les entreprises.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.