Angola: Le Portugal réaffirme son soutien à l'organisation des tribunaux au pays

Lisbonne — La ministre de la Justice du Portugal, Francisca Van-Dúnem, a réaffirmé ce mardi, à Lisbonne, l'engagement de son pays à coopérer avec l'Angola en termes d'organisation des tribunaux.

La ministre portugaise, qui s'exprimait en marge d'une réunion avec le président de la Cour suprême d'Angola, Joel Leonardo, a manifesté l'intérêt du Portugal à partager «toute son expérience dans le domaine des tribunaux».

"Fondamentalement, les préoccupations de l'Angola sont liées à la question des bureaux d'enregistrement", a souligné Francisca Van-Dúnem.

La gouvernante a souligné que l'Angola sollicite l'expérience portugaise concernant le rapprochement des citoyens avec les tribunaux et les tribunaux pour répondre rapidement aux besoins des citoyens.

Concernant les accords de coopération existants, Francisca Van-Dúnem a dit qu'ils étaient tous en vigueur et qu'il n'y avait aucune indication de difficultés.

Elle a rappelé que la rencontre avec Joel Leonardo avait permis d'aborder la question du transfèrement des personnes condamnées, ayant assuré que cette situation n'avait rien à voir avec les accords, mais avec un problème de mise en œuvre.

"Nous n'avons aucune indication de la part de l'Angola qu'il existe des difficultés concernant l'un des instruments de coopération que nous célébrons et du côté portugais, nous n'avons également identifié aucune difficulté", a-t-il déclaré.

Le président de la Cour suprême d'Angola est en visite au Portugal et prévoit une visite au Centre d'études judiciaires et à l'Institut de gestion financière et d'équipement judiciaire.

Jeudi, avant de retourner à Luanda, Joel Leonardo visitera le Campus de Justice.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.