Afrique: 2020-2025, années les plus chaudes jamais enregistrées

Illustration - Comment faire face à une chaleur intense.

2020-2025 devraient être les années les plus chaudes jamais enregistrées, selon les experts.

Les cinq prochaines années pourraient être les plus chaudes jamais enregistrées dans le monde, selon le service météo britannique. Il n'exclut pas que la terre atteigne un réchauffement de +1,5 °C d'ici 2024 ! Le Met Office estime que pour chaque année de 2020 et 2024, la température devrait être 1,06 à 1,62 °C plus élevée que la normale. 2016, pour l'instant l'année la plus chaude jamais enregistrée, devrait "probablement" être battu."Les dernières prévisions sur cinq ans suggèrent une poursuite du réchauffement, en concordance avec les niveaux élevés de gaz à effet de serre [GES]".

À moins d'une éruption volcanique majeure pour ralentir le réchauffement en bloquant les rayons du Soleil, la moyenne des températures sur les cinq années à venir devrait s'établir entre 1,15 et 1,46 °C au-dessus de l'ère préindustrielle. La moyenne pour 2015-2019, période la plus chaude jamais enregistrée, s'est établie à 1,09 °C.

L'Accord de Paris sur le climat vise à limiter la température à +2°C, et idéalement +1,5 °C d'ici à 2100, par rapport à l'ère préindustrielle. D'où procéder drastiquement et vite à la réduction des émissions de GES générées par les activités humaines, qui continuent à augmenter. Il existe un "petit risque" qu'une des années entre 2020 et 2024 dépasse la barre de +1,5 °C, selon le Met Office.

En 2018, une nouvelle modélisation du climat avait déjà prévu que les années 2018 à 2022 seront particulièrement chaudes à l'échelle planétaire, même plus que ce que laissait présager le réchauffement dû à l'Homme. Il faut noter que l'un des paramètres qui influencent les températures sur terre est la quantité de GES émis par les activités humaines.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.