Ghana: Le Conseil fédéral reçoit le président Nana Akufo-Addo en visite d'État

18 Février 2020
communiqué de presse

Le président de la République du Ghana, M. Nana Addo Dankwa Akufo-Addo, est attendu fin février en Suisse pour une visite d'État.

La dernière visite d'État d'un pays de l'Afrique subsaharienne remonte à plus de 60 ans. Par son invitation, le Conseil fédéral salue les très bonnes relations que la Suisse et le Ghana entretiennent de longue date. La visite d'État témoigne par ailleurs des échanges croissants avec les pays du continent africain et des bonnes perspectives de coopération sur les plans politique et économique.

Le gouvernement suisse, emmené par la présidente de la Confédération Simonetta Sommaruga, recevra le président Akufo-Addo dans l'après-midi du vendredi 28 février 2020 à Berne, avec les honneurs militaires. Le vice-président du Conseil fédéral Guy Parmelin et le conseiller fédéral Ignazio Cassis participeront également aux discussions officielles au Bernerhof. La ministre des affaires étrangères Shirley Ayorkor Botchway fera partie de la délégation du Ghana.

Les discussions porteront en particulier sur les relations économiques et sur la possibilité de coopérer encore plus étroitement sur les questions environnementales, notamment sur la protection du climat ou la gestion des déchets dangereux. Le Ghana est un pays prioritaire de la coopération économique au développement du Secrétariat d'État à l'économie et le deuxième partenaire commercial de la Suisse en Afrique. Les échanges économiques sont constitués principalement par les importations de produits ghanéens, notamment l'or et le cacao. Le Ghana est le principal fournisseur de fèves de cacao de la Suisse. Pour l'or, il fait partie des dix pays de provenance principaux. La Suisse s'investit pour que les droits de l'homme et les standards environnementaux soient mieux respectés dans les opérations d'extraction de cette matière première. Elle coopère avec le Ghana notamment dans le cadre de l'initiative pour la transparence des industries extractives. Dans le domaine du cacao, la Plate-forme suisse du cacao durable a été lancée en 2017. Celle-ci vise à renforcer la durabilité du secteur sur les plans social, écologique et économique.

Les délégations s'entretiendront également vendredi de la coopération en matière de politique de paix et de sécurité, sachant que Accra, la capitale du Ghana, abrite le Centre international Kofi Annan de formation au maintien de la paix. Le dîner de gala aura lieu le premier soir de la visite d'État. Pour ouvrir la deuxième journée, la présidente de la Confédération et le président ghanéen se rendront au Musée des Beaux-Arts de Berne pour un aperçu de l'exposition de l'artiste ghanéen El Anatsui, dont l'inauguration est prévue pour le mois de mars. Ils se rendront ensuite dans une usine de chocolat près de Bâle pour célébrer la coopération économique. La visite d'État du président Akufo-Addo prendra fin dans l'après-midi du samedi 29 février 2020 à Zurich, où la présidente de la Confédération prendra congé de son hôte.

Cette visite d'État ne sera que la troisième d'un État d'Afrique subsaharienne, après celle de l'empereur éthiopien Haile Selassie (1954) et du président du Libéria William Tubman (1956). La Suisse entretient de longue date des contacts intensifs avec le Ghana. Les relations diplomatiques ont été mises en place après l'indépendance du pays en 1957. En été 2017, la présidente de la Confédération Doris Leuthard s'est rendue en visite présidentielle au Ghana. Pour la Suisse, le Ghana et d'autres pays africains prennent une importance croissante pour relever les défis mondiaux.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: PR Newswire

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.