Mali: Journées annuelles du CLUB des dirigeants de banques et établissements de crédit d'Afrique - Le Premier ministre malien incite les acteurs à s'organiser davantage afin de mieux répondre aux défis importants

Le Premier ministre, Dr. Boubou Cissé, a présidé, le jeudi 13 février 2020 dernier à Bamako, la cérémonie d'ouverture de la 31ème édition des Journées Annuelles du CLUB des Dirigeants de Banques et Etablissements de Crédit d'Afrique.

La cérémonie s'est déroulée en présence de M. Bréhima Haidara Président l'Association Professionnelle des Banques et Établissements Financiers, de M. Konzo Traoré Directeur National de la BCEAO pour le Mali, de Mme Aïssata Koné Sidibé Présidente du CLUB des Dirigeants de Banques et Etablissements de Crédit d'Afrique et DG Coris Bank Mali ainsi que le représentant du Président de l'Agence Monétaire de l'Afrique de l'Ouest (AMAO) et de celui de la Banque Centrale de la République du BURUNDI.

Placées sous le thème « les préoccupations des banques africaines, face aux nouvelles contraintes réglementaires », les Journées Annuelles du CLUB des Dirigeants de Banques et Etablissements de Crédit d'Afrique est un cadre d'échanges, de concertation et de partage entre les dirigeants des banques, dirigeants établissement de crédit et les pouvoirs publics sur les sujets d'actualité qui impactent les secteurs bancaire et financier.

« Le financement de l'économie nationale dans le nouveau contexte réglementaire reste une grande préoccupation des pouvoirs publics et des autorités monétaires qui, par ailleurs, œuvrent inlassablement au quotidien, pour susciter l'accroissement des financements bancaires et, par ricochet, une inclusion financière durable des populations. En cela, le thème de vos Journées Annuelles constitue pour nous pouvoirs publics, la preuve rassurante des réflexions profondes qui continuent d'être menées notamment sur l'impact de ce dispositif sur le financement de l'économie et le rôle important des banques et établissements de crédit » a déclaré le Premier ministre, ministre de l'Economie et des Finances lors de la cérémonie.

Les mutations régulières que connaissent les secteurs bancaire et financier imposent des réformes et des cadres règlementaires que les banques et établissements de crédit doivent s'y conformer.

« Vos réflexions qui pourraient aborder les effets bénéfiques de la stabilité financière, fruit d'une supervision prudentielle efficace, sont attendues avec intérêt par les pouvoirs publics. Il s'agit en particulier, des moyens d'assurer la promotion d'une épargne stable et sécurisée, le financement adéquat des besoins des agents économiques, le développement de services et produits bancaires innovants, diversifiés et adaptés aux besoins de l'économie et des populations » a dit le Premier ministre.

Le Ministre de l'Economie et des Finances a apprécié les efforts déployés par le système bancaire africain, notamment dans le cadre de l'inclusion financière. Il a incité les dirigeants des banques à s'organiser davantage afin de mieux répondre aux défis importants qui se dessinent à l'horizon, telle que la création une zone de libre-échange continental africaine qui sera décisive pour le continent africain dans le renforcement des économies, le soutien à l'innovation, la création d'emplois et plus globalement dans la réalisation d'une croissance inclusive durable.

Pour rappel, le Club des Dirigeants de Banques et Etablissements de Crédit d'Afrique est une association sans but lucratif, créée en janvier 1989 à Lomé au Togo. Il réunit l'Etat-major des banques africaines : Présidents, Vice-présidents, Directeurs Généraux, Directeurs Généraux Adjoints.

Présidé par notre compatriote Mme Aïssata Koné Sidibé et DG Coris Bank Mali, le Club a pour mission de « satisfaire les besoins d'information et de formation de ses membres, de susciter et faciliter la réflexion des banquiers africains sur les objectifs à atteindre et sur les moyens à mettre en œuvre »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: lejecom

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.