Sénégal: Douane - 1 tonne 200 kg de faux médicaments saisie à Kaffrine

18 Février 2020

La Subdivision des Douanes de Kaffrine a effectué une saisie de 1200 kg de faux médicaments ce mardi 18 février celle de Koungheul a découvert et saisi sur un véhicule 76 kg de chanvre indien.

L'opération s'est déroulée tôt dans la Commune de Diamagadio, département de Kaffrine à quelques encablures de la frontière avec la Gambie, informe un communiqué du bureau des relations publiques et de la communication de la Direction générale des Douanes. La Brigade mobile des Douanes de Kaffrine a mis hors course une cargaison de faux médicaments ce mardi matin, aux environs de 4h. En effet, les éléments engagés dans l'opération ont repéré et pris en chasse, une berline 504 transportant des médicaments. La course-poursuite a pris fin par l'immobilisation dudit véhicule entre Ndiao Bambali (arrondissement de Katakél) et Ndiobène-Taiba dans l'arrondissement de Mabo, relève le texte.

L'évaluation de la marchandise faite, de concert avec des agents de la PNA et des représentants de service médical de la région de Kaffrine a donné les résultats suivants poids total saisi : 1 tonne 200 kg sur une valeur totale de 22 millions 500 mille francs CFA et valeur du véhicule saisi 2 millions francs CFA. La Douane entend renforcer son action contre le trafic de faux médicaments et de stupéfiants qui alimente l'économie criminelle. C'est ainsi que la Brigade mobile des Douanes de Koungheul, dans la même Subdivision, a découvert et saisi sur un véhicule Peugeot 405, 76 kg de chanvre indien.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.