Congo-Brazzaville: Défense - Les FAC bouclent l'agenda des activités de l'année 2020

Les travaux de la conférence de planification générale destinés aux commandants des zones militaires se sont tenus du 13 au 17 février, sous la direction du chef d'état-major général des Forces armées congolaises (FAC) , le général de division Guy Blanchard Okoï, en présence des membres du haut commandement militaire.

Toutes les affaires inscrites à l'ordre du jour et examinées lors de la session ont été adoptées. Elles concernent toutes les activités des FAC pour l'année 2020.

« Il traduit tous les objectifs pour cette année 2020 dans un chronogramme dont l'élaboration a été partagée avec vous. Il nous revient donc de nous y engager profondément et consciencieusement pour que les perspectives de cette année et celles de 2021 soient atteintes selon nos prévisions », a déclaré Guy Blanchard Okoï, dans son mot de clôture, indiquant par la même occasion que rien ne devrait freiner l'élaboration des outils de planification qui portent sur un chronogramme annuel dans la configuration de la gestion axée sur les résultats avec des indicateurs de performance, des cibles, des délais et surtout des annexes avec évaluation des coûts, ainsi qu' un programme mensuel.

Par ailleurs, Guy Blanchard Okoï est persuadé que s'appliquer à développer cette culture permettra aussi d'optimiser l'organisation et la gestion du temps. Une autre question pertinente, corollaire à l'anticipation et à la bonne planification, le bon usage du temps imparti pour chaque activité afin d'atteindre un objectif mesurable et perceptible devrait être désormais une préoccupation permanente des chefs organiques et opérationnels.

Ainsi, a-t-il poursuivi, « nous créerons un environnement propice, nous aurons un temps convenable, pour bien gérer nos hommes, nos matériels et nos engagements ». « C'est de cette façon que nous donnerons un sens pratique au fait qu'aujourd'hui, commander c'est d'abord administrer », a souligné Guy Blanchard Okoï.

Sur la question d'inscrire au sein des cadres la réflexion stratégique, il est alors recommandé de renouveler et de mieux encadrer l'expérience des « groupes d'études », dans la formation continue. Le troisième point d'intérêt, a-t-il dit, devrait être l'amélioration des connaissances en ce qui concerne les engagements internationaux.

« Mettons-nous donc résolument au travail et que le rendement des forces armées congolaises de cette année soit meilleur, avec l'implication de tous, à tous les échelons sur le thème prescrit par le ministre de la Défense nationale : « le développement des capacités », a conclu le chef d'état-major général des FAC.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.