Sénégal: Plaidoyer pour une négociation collective dynamique

Dakar — Le ministre du Travail, du Dialogue social et des Relations avec les institutions, Samba Sy, a plaidé mardi pour une négociation collective dynamique inscrite au centre du partenariat tripartite entre l'Etat, le patronat et les travailleurs afin d'amplifier les acquis sociaux.

"Il est essentiel pour moi de souligner la nécessité d'une négociation collective dynamique inscrite au centre du partenariat entre l'Etat, le patronat et les travailleurs afin d'amplifier les acquis sociaux", a-t-il déclaré.

M. Samba Sy intervenait à l'ouverture, à Dakar, de l'atelier sur l'examen des doléances syndicales de l'année 2019.

A l'en croire, "grâce à l'effort de tous, ces acquis sociaux pourront être amplifiés dans le sillage des initiatives en cours visant notamment à reformer le cadre juridique régissant les relations de travail".

Cette rencontre, a-t-il ajouté, s'inscrit dans la continuité d'un processus annuel qui démarre le 1er mai de chaque année, date de célébration de la fête internationale du travail au cours de laquelle la remise des cahiers de doléances des travailleurs au président de la République, par le biais de leurs organisations, constitue un moment privilégié de partage.

Il a souligné qu'"à l'issue de cette cérémonie solennelle, ces doléances sont synthétisées, sériées et transmises aux différents départements ministériels ainsi qu'aux organisations patronales les plus représentatives pour un traitement sectoriel en relation avec les organisations syndicales de travailleurs".

"Ainsi, l'exercice auquel nous allons nous adonner à travers cette session consistera à examiner, dans une démarche inclusive et participative, les éléments de réponse issus des traitements sectoriels", a-t-il précisé.

Il s'agira, selon le ministre, de recueillir les recommandations consensuelles formulées par les différentes parties prenantes en vue d'une meilleure prise en charge des doléances syndicales.

"Les différents ministères représentés ainsi que le patronat apporteront des éléments de réponse qui pourront faire l'objet de discussions ouvertes et constructives dans les domaines concernés", a-t-il fait savoir.

Dans cette perspective, il a réaffirmé "la disponibilité" du gouvernement à "assurer un suivi régulier et rigoureux de la mise en œuvre des recommandations pertinentes issues de vos travaux".

Le ministre du Travail, du Dialogue social et des Relations avec les institutions a fait savoir que "l'économie de nos travaux fera, à terme, l'objet d'un rapport général qui sera partagé et validé avec les différentes parties prenantes".

M. Samba Sy a magnifié "l'apport essentiel de tous les acteurs qui participent à ces importants travaux, mais aussi l'occasion qui nous est donnée de réaffirmer nos liens privilégiés".

"Nos premières expériences des années 2018 et 2019 nous ont permis de constater des avancées significatives aussi bien dans le cadre de la prise en charge des doléances au niveau général et sectoriel que dans notre solution commune de bâtir une stabilité sociale facteur de progrès et compétitivité", a t-il rappelé.

Devenues depuis 2017 un moment privilégié d'échanges et de réflexions sur les questions économiques et sociales, ces rencontres "se présentent, de plus en plus, comme un cadre de consolidation du dialogue social et de renforcement du partenariat tripartite entre l"Etat, le patronat et les travailleurs", a-t-il estimé.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.