Congo-Kinshasa: Fonds vert climat - 89 millions USD pour électrifier la RDC

19 Février 2020

La République démocratique du Congo a soumis au Fonds Vert Climat, 89 millions de dollars américains pour le projet d'électrification. Le décaissement pour ce premier projet interviendra au cours de cette année 2020.

L'Autorité nationale désignée (AND), Hans Ndjamba, a affirmé qu'il s'agit de l'un de deux programmes déjà adoptés par l'Assemblée générale de ce fonds fiduciaire de l'ONU.

« Nous avons cinq projets bien positionnés. Deux programmes sont adoptés déjà par l'Assemblée général. L'un d'eux sera mis en œuvre cette année, 89 millions de dollars Usd pour les énergies renouvelables à Isiro, Gemena et Bumba », a-t-il précisé.

Selon l'AND, le choix de ces zones d'intervention est justifié par le niveau de pollution aux groupes électrogènes. Il s'agira donc de développer un réseautage avec trois systèmes (Centrales) indépendants, capables d'alimenter les villes et les villages environnants.

« Il faut que les gens sachent qu'il ne s'agira pas du courant gratuit, mais plutôt payant, à un prix qui sera abordable », a-t-il précisé.

Ce projet s'inscrit dans la logique de booster le développement des villes et villages choisis. Il prévoit d'assister les femmes en leur dotant gratuitement des machines à coudre électrique, des mini-minoteries et autres dispositifs capables de consommer du courant produit et générer des revenus.

Un autre volet de ce projet consiste à former les jeunes dans les énergies renouvelables, et ainsi créer de l'emploi et du développement. « C'est ça le principe du Fonds vert. J'estime que ce projet va changer ce milieu-là », a-t-il souligné. A l'annonce de cette nouvelle, les habitants des contrées concernées s'en sont réjouis.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Le Potentiel

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.