Madagascar: Avenue de l'Indépendance - Assainissement salué par les opérateurs économiques

L'aménagement et l'assainissement de l'Avenue de l'Indépendance avancent davantage, à Analakely. Depuis cette semaine, on a remarqué la Police communale investir les lieux, tous les soirs, à partir de 17h30.

Auparavant, ceux qui y passaient, le soir, savent très bien que le parking de l'Arcade, à côté de l'Hôtel de ville, devant la Gastronomie Pizza, était rempli de toute sorte de commerçants illicites. Des bars sauvages à ciel ouvert, des barbecues installés un peu partout, des prostituées qui se comptent presque par centaines, des saletés sur tous les recoins non éclairés la nuit, etc. marquaient les lieux, de telle sorte que le site est devenu une zone à éviter, pour les personnes « normales » qui n'apprécient pas ce genre d'ambiance.

Cependant, la Commune Urbaine d'Antananarivo (CUA) a mis fin à cette mauvaise habitude, en sécurisant les lieux. Mais cet assainissement nocturne n'est pas la seule action appréciée par le public. Les opérateurs économiques de l'Avenue ont salué la suppression de la foire permanente devant l'Hôtel de ville, ainsi que la lutte contre le commerce sur trottoir, qui constituait, selon eux, une concurrence déloyale pour le secteur formel.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.