Cote d'Ivoire: 256 millions fcfa à 500 jeunes d'Adjamé - Touré Mamadou - « Vous avez fait le bon choix d'être des entrepreneurs »

Dans le cadre de l'opération Agir pour les jeunes, 500 jeunes d'Adjamé ont reçu leurs chèques d'un financement global de 256 410 000F Cfa le mardi 11 février 2020 sous la présidence du Ministre des Sports, Claude Danho Paulin .

Ces jeunes composés de 187 jeunes filles et de 393 jeunes hommes bénéficient chacun d'un montant variant entre 100 000 et 1000 000 F Cfa pour réaliser leurs projets.

En plus de ces 500 jeunes, dès le mois de juin, ce sera autour de 2071 autres jeunes de bénéficier de financement de projets pour un investissement de 931 950 000 F Cfa.

Adjit in Patrick Arnaud, l'un des bénéficiaires a exprimé sa satisfaction . "Nous sommes plus heureux et déterminés. Grâce à ces chèques, nous sommes désormais des entrepreneurs", a-t-il indiqué.

Touré Mamadou , Ministre de la Promotion de la Jeunesse et de l'Emploi des Jeunes a fait savoir à ces bénéficiaires qu'ils n'ont plus droit à l'erreur. "Vous avez choisi d'être des entrepreneurs, vous avez fait le bon choix. Vous êtes sur la bonne voie", leur a-t-il conseillé .

Président de la cérémonie par ailleurs président de l'union des villes et communes de Côte d'Ivoire, Claude Danho Paulin a rassuré ces jeunes que le gouvernement ivoirien sous le leadership du Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly travaille pour les rendre autonomes.

"Le gouvernement travaille et agit pour les jeunes. La question des jeunes est une priorité pour nous", a-t-il indiqué.

[ 71 794 800 F cfa à 140 jeunes de Treichville]

Le mardi 4 février , c'était l'étape de Treichville où 140 jeunes dont 52,6% de jeunes filles ont bénéficié de financement pour un coût de 71 794 800 F cfa. La cérémonie qui a eu pour cadre les locaux de la Mairie de Treichville était présidée par le Ministre Albert François Amichia, maire de cette commune.

Ces jeunes bénéficient chacun d'un montant variant entre 100 000 et 1000 000 F Cfa pour réaliser leurs projets dans les secteurs de l'agriculture, l'élevage, l'artisanat, le commerce et les services.

Fatou Bakayoko, au nom des bénéficiaires a indiqué que cet appui du gouvernement en leur faveur va les responsabiliser au sein de leurs différentes communautés: « Nous sommes plus qu'heureux.

Le Gouvernement vient de nous confirmer que nous sommes l'une de ses priorités. Grace à ces chèques, nous sommes désormais des chefs d'entreprise. Merci au gouvernement pour avoir pensé un tel programme".

Touré Mamadou a exhorté les jeunes à bien mener leurs activités. « Vous avez choisi l'entrepreneuriat.

Vous avez bien fait. Vous êtes sur la bonne voie », les a-t-il encouragés avant d'inviter ceux qui hésitent encore à saisir les opportunités que leur offre le gouvernement. « Saisissez les opportunités.

Le gouvernement mobilisera toujours les ressources pour relever le défi », a-t-il souligné . Avant d'engager toutes les autorités de la commune à aider le gouvernement dans le suivi des bénéficiaires.

Amichia François est revenu sur les efforts de sa municipalité pour sortir les jeunes du chômage. Il a salué les efforts du gouvernement et appelé toute la jeunesse de Côte d'Ivoire à visiter les guichets emplois jeunes qui est mis en place pour tous les jeunes sans exception d'ethnie, de parti politique ni de religion

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.