Gabon: Absence de divertissements - Un péché mignon pour la jeunesse

19 Février 2020

L'oisiveté est un phénomène grandissant dans les villes du Gabon à cause de l'absence de divertissement dans l'ensemble du territoire national. La jeunesse ne sait parfois plus à quel saint se vouer.

Les jardins de la Peyrie, la Foire, le cinéma le Gabon...sont là les différents lieux qui servaient de divertissement pour bon nombre de personnes. Il faut aussi ajouter l'Ogsu qui drainait lycéens, collégiens et étudiants dans les différents stades, il y a bien plusieurs années. Ces jeux attractifs et parfois ludiques occupaient la jeunesse et l'éloignaient de plusieurs maux que l'on constate de nos jours.

Aujourd'hui, les jeunes n'ont plus de quoi se distraire après les cours ou pendant la période de vacances scolaires." Il n'y a rien d'attractif pour les jeunes, face à cela, ils se tournent vers la consommation d'alcool ou de tabac, des pratiques de jeux illicites et se retrouvent dans la rue" pouvait se lamenter un père de de famille.

Même la fête de la Jeunesse qui permettait à l'ensemble des lycées de se retrouver autour du sport n'existe plus. "Nous jouons au football dans des stades accidentés, c'est difficile pour nous. On se contente de ça pour nous amuser" explique un jeune homme d'un quartier populaire de la capitale. Les activités sportives sont attendues car ils fédèrent la jeunesse et peut les éloigner non seulement de l'oisiveté, mais surtout du banditisme grandissant.

LK/MT

Dans la même rubrique

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.