Sénégal: Matam - Me Malick Sall annonce la dissolution de son mouvement dans l'Apr

18 Février 2020

Le Président du mouvement de soutien Mtm (Malick pour tous, tout pour Macky), Me Malick Sall, par ailleurs Garde des Sceaux, Ministre de la Justice, a annoncé, dimanche 16 février, à Matam, la dissolution de son organisation dans les rangs de l'Alliance pour la République (Apr).

En tournée politique dans cette région depuis quatre jours, il a fait cette révélation devant un groupe de jeunes réunis dans la grande salle du Centre culturel. « C'est parce que je suis conséquent avec moi-même, que j'ai choisi de répondre favorablement à l'appel du Président de la République, Macky Sall », a-t-il déclaré.

À l'occasion, M. Sall a rejeté l'idée selon laquelle c'est grâce à son mouvement qu'il a accédé à une promotion politique avec son entrée dans le Gouvernement. Il a, à cet effet, assuré que c'est le Président Macky Sall qui lui a demandé de l'accompagner dans sa politique en le nommant Ministre de la République.

Aussi a-t-il expliqué avoir accepté d'intégrer l'Apr « sans condition » et en qualité de simple militant. Malick Sall d'inviter alors ses partisans à se mettre derrière les responsables locaux de l'Apr et à se conformer aux exigences de discipline et de respect qui régissent le parti. Cela, en prenant exemple sur lui.

Dans la foulée, le Ministre de la Justice a annoncé la tenue d'une grande manifestation pour expliquer plus amplement sa décision de dissoudre son mouvement dans le parti présidentiel.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.