Madagascar: Antsirabe - Des compléments alimentaires distribués aux enfants

La troisième campagne de lutte contre la malnutrition infantile est organisée dans le Vakinankaratra. Objectif: rattraper le taux de 99%.

Quatre-vingt-dix-neuf pour cent des enfants de 6 à 23 mois. Issus des sept districts de la région Vakinankaratra, ils sont les cibles de cette troisième campagne de distribution des compléments alimentaires multivitaminés ou « Zaza tomady ». Lancée officiellement en début de semaine, la campagne prend fin ce jour et a pour objectif de renforcer la nutrition de ces cibles. Les agents communautaires de chaque fokontany effectuent ainsi des visites à domicile, dans leurs zones respectives, pour s'assurer que chaque enfant inclus dans cette classe d'âge, bénéficie de ce complément alimentaire, qui entre dans le cadre de la lutte contre la malnutrition.

« Nous comptons pouvoir rattraper le taux de couverture qui a baissé jusqu'à 54% durant la deuxième campagne et projetons ainsi d'atteindre ce taux de 99%, soit 15 280 doses de 'Zaza tomady'», affirme le Dr Hery Rakotonandrasana, médecin-inspecteur d'Antsirabe I. Afin d'accomplir leur mission, son équipe et lui ont décidé d'ouvrir les soixante sites créés dans les soixante fokontany du district d'Antsirabe I pour poursuivre la distribution de ces compléments alimentaires, après les trois jours de campagne. « Ceux qui étaient absents ou n'ont pas été identifiés durant les visites à domicile pour la distribution peuvent ainsi rejoindre les sites pour s'en procurer », souligne-t-il.

Éducation nutritionnelle

Bien que 85% de la population de la région Vakinankaratra soient des agriculteurs, ce qui fait sa renommée dans la production de fruits et légumes, la malnutrition chronique touche encore 65% des enfants de moins de cinq ans. En effet, bon nombre des habitants ne font pas bon usage de leurs produits agricoles en matière de nutrition. Les statistiques de l'Office régional de la nutrition (ORN) ont même indiqué que seules 33% des mères ayant des enfants de moins de 23 mois, préparent des aliments variés à leurs enfants. Afin de les encourager à bien équilibrer la nourriture de leur famille, surtout, celle des enfants, les agents communautaires, en collaboration avec l'ORN, ne cesse d'organiser des animations de sensibilisation, suivies de démonstrations culinaires, en matière de nutrition.

« Nous menons des séances ponctuelles d'éducation nutritionnelle adaptées aux produits locaux », conclut Yvette Ramanantenasoa, agent communautaire à Soamahavoky.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.