Congo-Kinshasa: Plaidoyer pour l'abolition des armes nucléaires - Alain Lubamba à la tête d'une délégation mixte chez Nshole

L'Abbé Donatien Nshole, le Secrétaire Général de la Conférence Episcopale Nationale du Congo a reçu, dans la matinée du lundi 17 février 2020, dans son bureau de travail, à la Gombe, une délégation mixte de la Campagne Internationale pour l'Abolition des Armes Nucléaires, ICAN, en sigle, et de l'ONG CRISPAL-Afrique, conduite par le Député Honoraire Alain Lubamba wa Lubamba, point focal de ICAN-Genève et Président de la Fondation Alain Lubamba.

Il était question, au cours de cette rencontre avec le Secrétaire Général de la CENCO, d'obtenir l'accompagnement de l'église Catholique dans le cadre du plaidoyer auprès du Gouvernement afin qu'il finalise le processus de ratification du Traité d'Interdiction des Armes Nucléaires signé en septembre 2017 à New York, en marge de la 72ème Assemblée Générale des Nations Unies, par le Ministère des Affaires Etrangères de la République Démocratique du Congo.

Lors de la visite historique du Saint-Père, le Pape François JORGE MARIO BERGOGLIO, en décembre 2019, à Hiroshima et à Nagasaki au Japon, lançant un cri contre l'arme atomique, après avoir démonté la doctrine de la persuasion nucléaire, avait dénoncé le caractère immoral de l'utilisation et de la possession des armes nucléaires et appelé tous les citoyens du monde à soutenir le Traité sur l'Interdiction des Armes Nucléaires.

La ratification de ce Traité par la République Démocratique du Congo, un pays qui regorge un gisement important d'uranium, matière première pour la fabrication des armes nucléaires, sera un signal fort en ce qui concerne sa contribution à la sécurité internationale. Surtout que les conséquences environnementales et humaines qu'entraînerait une moindre détonation résultant d'un usage accidentel, d'un usage volontaire ou d'un acte terroriste grâce à une arme nucléaire, seront incalculables.

Sachant que la RD. Congo avait opté, en ce qui concerne son uranium et son réacteur nucléaire, pour des fins civiles et non militaires notamment, la production de l'électricité, la recherche scientifique et autres besoins d'utilité publique, il lui revient de jouer un rôle important et responsable dans la vie internationale, au regard, d'une part, des enjeux liés à la paix et la sécurité internationale menacée par la possession des armes nucléaires et, d'autre part, de sa position géostratégique, grâce aux richesses potentielles incommensurables en termes de matières premières stratégiques que renferme son sous-sol.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.