Madagascar: Alasora - Triple incarcération pour inhumation secrète

Du jamais vu. Un père de famille de 66 ans a été enterré en tapinois dans la chambre de son fils, à côté du lit, à Ankafy Alasora, par sa femme, son fils et sa fille. Tous les trois, auteurs de cette inhumation illégale ont été placées sous mandat de dépôt, à Antanimora, hier.

Lundi, le fils du défunt est venu au fokontany pour demander au responsable de rayer le nom de son père du registre puisqu'il est déjà mort. Pourtant, aucun avis de décès n'a été communiqué. Ce qui a immédiatement relevé un soupçon. Du coup, le chef fokontany a alerté la police locale qui a, ensuite, prévenu la brigade criminelle. Lors d'une inspection des fins limiers, la dépouille de la victime a réellement été retrouvée, enfouie à la maison.

« D'après leurs explications, le sexagénaire aurait été victime de maladie de l'estomac, mais ils ne l'ont jamais amené chez le médecin. C'était son fils qui l'avait soigné par un massage. Cet homme se prend, en fait, pour un praticien, alors qu'il n'a aucun certificat conformément à cela », raconte la police.

Les prévenus auraient un problème lié à l'héritage avec leur famille élargie, alors que le défunt devrait être enterré dans un tombeau familial à Ambohitromby Alasora.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.