Madagascar: Vision présidentielle - Velirano discuté autour d'une table ronde

Des personnalités de différents horizons vont échanger sur la concrétisation des promesses présidentielles. Le débat s'annonce chaud

La gouvernance du pays est confiée aux dirigeants au pouvoir. L'évaluation des réalisations des engagements depuis leur accession aux commandes du pays s'ouvre toutefois aux observateurs politiques. La société civile telle que la Fondation Friedrich-Ebert constate de visu la mise en œuvre de la vision Velirano du président Andry Rajoelina. Un débat public baptisé « Velirano, un an après ? » sera organisé ce jour à Antanimena.

« Concrètement que se passe-t-il ? » se demande l'organisateur. Des personnes issues de formations opposées dans le monde de la politique sont sollicitées à partager leur point de vue sur le Velirano. Rinah Rakotomanga, directeur de la Communication de la Présidence, Fidèle Razara Pierre, député élu sous la bannière Tiako i Madagasikara et Hery Rason de la société civile se réuniront autour d'une table ronde en marge d'un débat organisé à l'occasion du premier anniversaire de la vision du président Andry Rajoelina prévu se tenir ce jour. A l'initiative du Youth Leadership Training Programme (YLTP) et la Fondation Friedrich-Ebert, ces personnalités issues de formations opposées dans le monde de la politique sont sollicitées à partager leur point de vue sur le Velirano.

La réflexion revient à tous ceux qui ont voté pour le président Andry Rajoelina. La concrétisation des promesses, notamment lancées durant la période électorale et lors des visites dans les régions, constitue un énorme défi pour le Chef d'Etat.

Énorme défi

Velirano énumère beaucoup de démarche touchant la rénovation économique et sociale. Tous les secteurs sont résumés en treize points dont le fond repose sur le rapprochement des programmes aux attentes du pays, selon l'idée maitresse exposée à la population il y a un an de cela. Le débat s'ouvre à un proche du régime, un représentant de l'opposition ainsi qu'un représentant de la société civile pour dresser un bilan concret.

Sûrement, ces panélistes invités à ce débat défendront leur position. Rinah Rakotomanga ne lâchera pas prise face aux critiques soulevées sur la mise en œuvre de Velirano. Le régime, durant sa première année d'activité, s'attèle à la préparation des terrains pour que ses projets soient sur les rails.

De son côté, le député Fidèle Razara Pierre à l'image de l'opposition, dans sa manière de s'exprimer, fustige l'Etat, notamment sur la réhabilitation de la RN3A desservant Vohidiala à Amparafaravola, la construction du stade Rasolonjatovo à Ambatondrazaka. Du côté de l'ONG représentée par son directeur exécutif, Hery Rason, les points axés sur la bonne gouvernance en général seraient, sans aucun doute, mis en exergue du fait que le mouvement Rohy a porté des vives critiques sur les affaires nationales.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.