Afrique de l'Ouest: Promotion de la culture boursière - La BRVM à la rencontre des investisseurs et émetteurs potentiels du Mali

Dans le cadre du déploiement de leur stratégie de promotion du Marché financier régional, la Brvm et le DC/Br sont allés à la rencontre des Caisses de retraite, des Compagnies d'assurances, des présidents des Ordres professionnels ainsi que de quelques Pme du Mali.

«Pendant deux journées d'échanges, ces acteurs maliens ont eu des discussions profondes avec la Brvm sur le besoin de développement de la culture boursière au Mali, la sensibilisation des dirigeants des entreprises du secteur privé aux opportunités de la Bourse ainsi que sur les moyens de mobiliser les Pme maliens à travers le programme Elite Brvm Lounge, en vue de leur préparation à l'accès au Troisième Compartiment », lit-on dans le communiqué de presse de la Brvm.

A l'issue de ces échanges, ajoute la même source, les acteurs ont profondément recommandé à la Brvm de poursuivre ce type d'actions, d'intensifier les rencontres entre les responsables des Anb et les décideurs du secteur privé dans tous les pays de l'Uemoa, d'être le porte-voix auprès des autorités sur les questions de privatisation, d'engager des actions de sensibilisation sur les opportunités offertes par le financement islamique et enfin de dédier, plus régulièrement, des séances aux Pme pour les aider à améliorer leur culture d'entreprise et financière.

Selon la même source, l'étape de Bamako a vu la participation des directeurs généraux de l'Institut national de prévoyance sociale, de la Caisse nationale d'assurance maladie du Mali, de la Caisse malienne de sécurité sociale, des responsables de Sunu Assurance Mali, Atlantique assurance Mali, Snavie, Sabu Nyuman, Lafia, les Ordres professionnels des comptables, fiscalistes, architectes, avocats, notaires ainsi que des Pme comme Omnium, Access SA, et le Groupe Saer.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.