Algérie: Représentation diplomatique au Sahara occidental - Une violation de l'acte constitutif de l'UA

Alger — L'Algérie a qualifié mardi l'ouverture par le gouvernement de la République de Côte d'Ivoire d'une représentation diplomatique dans la ville sahraouie occupée de Laayoune de "transgression flagrante du droit international" et de "violation aux engagements issus de l'acte constitutif de l'Union africaine (UA)", selon un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

"L'Algérie a prix acte de l'ouverture par le gouvernement de la République de Côte d'Ivoire d'une représentation diplomatique dans la ville de Laayoune au Sahara Occidental", lit-on dans le communiqué.

"Quoi qu'il en soit, la décision d'ouverture de représentations diplomatiques par certains pays africains, fondateurs de l'UA, n'est qu'un nouvel épisode d'une longue série de manœuvres et de politique de fuite en avant, qui ne sauront perdurer face à la force de la loi et de la légalité internationale mais aussi le fort attachement du peuple sahraoui à son droit naturel et légitime à l'autodétermination", a conclu la même source.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.