Cote d'Ivoire: Vincent Toh Bi Irié (Préfet de région) - "Pas Sérieux, 90% de faux appels aux pompiers d'Abidjan"

19 Février 2020
communiqué de presse

Au moins 90% des appels sur le numéro d'urgence des Pompiers Militaires d'Abidjan composés de faux appels, c'est à dire fausses alertes, plaisanteries ou jeux. C'est hallucinant.

J'en ai moi-même fait l'expérience à l'occasion de ma visite à leur base hier Mardi 18 Février 2020 où j'ai répondu à ces appels malveillants.

Ces appels indélicats empêchent les Pompiers de faire leur travail et de sauver les vies de personnes en détresse.

L'incivisme de certains Abidjanais n'a plus de limites.

Il faudra bien sévir, arrêter les auteurs de ces appels et les présenter au grand public. Nous le ferons incessamment.

Quelques exemples de ces appels inciviques :

1: ma puce est bloquée

2: que faites-vous? Causons un peu je m'ennuie

3: il y a un lion dans ma maison

4: au feu...au feu...(avec une adresse fictive)

5: bonjour les pompiers, je suis seule chez moi venez me rendre visite (jeune fille)

6: injures à profusion (imbécile, batard, ta mère c...)

7: je veux des biscuits ou bonbons (enfants)

8: appel suivi de musique de bars ou maquis et moqueries

9: appel de drague

10: appel pour accidents fictifs et rappel pour rigoler sur le canular.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.