Soudan: Le Cabinet écoute un briefing sur les négociations du barrage de Renaissance

Khartoum, 19 — Le Conseil des ministres présidé par le Premier ministre, le Dr. Abdalla Hamdouk, a entendu mardi à un rapport sur les négociations du barrage de la Renaissance, à Washington entre le Soudan, l'Égypte et l'Éthiopie présenté par les ministres de la Affaires étrangères et irrigation.

Le ministre de la Culture et de l'Information, le porte-parole officiel du gouvernement, Faisal Mohammed Salih a souligné que les négociations parrainées par le ministère du Trésor américain, ont fait de grands progrès pour parvenir à un règlement et à l'achèvement de nombreux aspects techniques concernant la sécurité du barrage, l'échange de données et les études environnementales.

Il a affirmé que dans ces négociations, la partie américaine est passée du rôle d'observateur au rôle de médiateur direct, ajoutant que toutes les propositions ont été recueillies auprès des trois pays, et que la partie américaine travaille actuellement à la rédaction de l'accord final qui seront présentés aux trois pays pour formuler leurs observations à cet égard.

"Au cas où les trois pays parviendront à un accord, une célébration sera organisée, à Washington, pour sa signature par les chefs d'État et les présidents des trois pays", Il concernant ce qu'a été rapporté par certains médias sur le Soudan abandonnant sa part excédentaire dans des eaux du Nil à l'Égypte, le ministre de la Culture et de l'Information a déclaré que ces allégations étaient totalement fausses, affirmant que la question n'avait été soulevée à aucun stade des négociations entre les trois pays.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.