Soudan: Al-Burhan s'informe sur le progrès de l'accord de paix du Soudan du Sud

Khartoum — Le président du Conseil souverain de transition, Lt-Gen. Abdul-Fattah Al-Burhan Abdul Rahman s'est informé de progrès réalisé dans la mise en œuvre de l'accord de paix de revitalisation en République du Soudan du Sud.

Lors de sa rencontre au Palais républicain mardi - avec l'Ambassadeur Ismail Wanis, envoyé de l'IGAD pour l'État du Soudan du Sud et l'Ambassadeur Augustino Ngroji, chef temporaire de la Commission mixte de suivi et d'évaluation de la mise en œuvre de la paix dans le Soudan du Sud, Lt-Gen. Alburhan a souligné la volonté du Soudan d'établir la paix dans la République du Soudan du Sud.

L'ambassadeur Ismail a déclaré - dans un communiqué de presse après la réunion - la réunion du président du Conseil souverain était venue dans le but de consulter et de fournir des orientations et des conseils de la direction soudanaise qui présidait l'IGAD depuis novembre dernier.Tout en exprimant sa confiance que toutes les parties dans l'État du Soudan du Sud s'adhérent à la paix pendant la période spécifiée par l'IGAD.

Pour sa part, l'Ambassadeur Augustino Ngroji a salué la surveillance continue et étroite exercée par le Président du Conseil de Souveraineté sur la mise en œuvre de l'Accord de paix du Soudan du Sud, expliquant que la délégation a remercié le gouvernement du Soudan pour l'aide qu'il a fournie pour le succès de la mise en œuvre du processus de paix, en particulier les arrangements pour former le gouvernement de transition, les arrangements de sécurité et l'intégration des forces supervisée par des officiers soudanais, en plus de l'aimable soutien fourni par le Soudan dans ce sens.L'Ambassadeur Augustino a exprimé sa joie pour la position ferme du Soudan dans ses relations fraternelles avec l'État du Soudan du Sud et son aide continue pour sortir du cercle de guerre vers les horizons de la paix et du développement.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.