Angola: Mike Pompeo félicite Joao Lourenço pour la lutte contre la corruption

Le président angolais João Lourenço a reçu le secrétaire d'État américain Mike Pompeo avec qui ils ont convenu d'étendre et d'approfondir leur partenariat bilatéral.

Mike Pompeo a salué les réformes politiques et économiques entreprises par le président angolais depuis le début de son mandat en 2017, notamment l'amélioration de la gouvernance et de l'environnement des affaires, augmentant la transparence et luttant contre la corruption.

La corruption a "freiné pendant trop longtemps le vaste potentiel de l'Angola. En deux ans et demi de pouvoir, le président Lourenço a fait un travail formidable pour faire de la corruption un fantôme du passé", a déclaré Mike Pompeo.

Il est convaincu que le président Joao Lourenço va libérer l'Angola de la corruption. Il "augmente la transparence, aide les institutions financières à faire le ménage et poursuit" les coupables, a-t-il dit.

En outre, les deux hommes d'État ont abordé les moyens de renforcer les liens commerciaux, la question des investissements du secteur privé et les possibilités présentées par la nouvelle Société de financement du développement international des États-Unis.

Ils ont accepté de poursuivre leur collaboration sur le déminage, et également abordé le rôle de la Chine en Afrique. Mike Pompeo a souligné l'importance de la lutte contre le trafic d'êtres humains.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.