Sénégal: Sédhiou - Revalorisation de la fonction publique locale et équité territoriale

19 Février 2020

Le Comité régional de développement (CRD) organisé hier, mardi 18 février, a servi de cadre d'expression aux acteurs locaux sur le fonctionnement de la fonction publique locale.

A ce sujet, le ministre Oumar Guèye en charge des Collectivités territoriales, du Développement et de l'Aménagement des territoires, venu présider cette session, a rassuré que tous les agents qui ont fait l'objet d'un audit biométrique seront intégrés dans la fonction publique avant la fin du mois de mars prochain.

Le rééchelonnement en cours des différents fonds d'appui est en net croissance, a également indiqué Oumar Guèye.

Dans sa communication, le ministre des Collectivités territoriales, du Développement et de l'Aménagement des territoires, Oumar Guèye, a fait savoir que «l'objectif de ce CRD était de faire en sorte qu'il y ait une bonne compréhension, de la part des exécutifs locaux, de cette fonction publique locale.

Elle a fait l'objet d'une loi qui a été votée en 2011 et qui a été une préoccupation, pendant plusieurs années, des travailleurs des collectivités territoriales pour sa mise en œuvre».

Revenant sur l'impérieuse nécessité d'une parfaite appropriation de la loi et des décrets d'application, le ministre ajoute : «le président de la République, Macky Sall, nous a instruits, après avoir signé le dernier décret portant organigramme type, le 8 janvier 2020, d'aller au niveau de la base pour faire en sorte que ceux qui ont la charge l'application de cette loi et les 23 décrets puissent comprendre le sens de la fonction publique locale et l'importance de la fonction publique locale de manière à faire en sorte que les travailleurs publics qui ont fait l'objet d'un audit biométrique soient intégrés dans la fonction publique locale», dit-il.

Oumar Guèye de donner une échéance, déclarant être «rassuré que d'ici la fin du mois de mars, tous les exécutifs locaux, à savoir les maires et présidents de Conseils départementaux, vont prendre les actes nécessaires d'intégration de leurs travailleurs qui ont été audités dans la fonction publique locale».

Evoquant la question de l'équité territoriale, Oumar Guèye soutient que «l'équité territoriale, c'est l'ADN (en science : support de l'information génétique, ndlr) du président Macky Sall, avec le slogan «un Sénégal de tous, un Sénégal pour tous». Un exemple, en 2012, les fonds de dotation étaient de 16 milliards de F CFA, en 2020, nous sommes à 25 milliards de F CFA.

Pour le fonds d'équipement des collectivités territoriales, il étaient de 12,5 milliards de F CFA en 2012 et, en 2020, nous sommes à 24 milliards, sans compter la Contribution économique locale (CEL)».

Il a, par ailleurs, rappelé les projets et programme tels que le PUMA, le PUDC, PromoVilles, Bourse de sécurité familiale, entre autres, comme baromètres de cette forte propension du président de la République, Macky Sall, à mettre les collectivités territoriales à égale dignité face aux ressources publiques.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.