Soudan: Ministre de l'irrigation - Plans de réhabilitation des projets agricoles

Khartoum, 19 — Le ministère de l'Irrigation a mis en place des plans pour la réhabilitation des projets agricoles et la rénovation des mécanismes d'irrigation, a annoncé mardi le ministre.

Le professeur Yassir Abass Mohamed, ministre de l'irrigation et des ressources en eau, a déclaré mardi aux journalistes lors du forum SUNA de l'agence de presse soudanaise que ces plans prévoyaient de revitaliser la loi sur l'irrigation dans le but d'utiliser de manière optimale les services d'irrigation et de respecter les droits de toutes les parties prenantes dans le processus. Il a dit que cela reflétera positivement la prochaine saison agricole d'été.Le ministre a déclaré que son ministère s'était sérieusement engagé à résoudre les problèmes auxquels sont confrontés les agriculteurs du projet agricole Al-Gazira et de l'État du Nil Bleu et d'autres projets similaires du pays.

Répondant aux questions des journalistes sur la disposition de certains travailleurs au sein de l'Autorité des barrages, le ministre a déclaré que ces personnes avaient été nommées dans le cadre de projets et de services spécifiques qu'ont maintenant été finalisés et que leurs services ont pris fin avec la finalisation du programme spécifique ou projetsIl a également révélé que ces employés coûtaient au coffre national plus de 150 millions de livres soudanaises par an. Il a dit que certaines des rares compétences dont l'autorité avait besoin avaient été conservées.

Le ministre a quant à lui déclaré que le barrage de Méroé répond à 50% de la consommation électrique du pays. Il a également déclaré que le ministère travaillait à améliorer les projets de collecte d'eau dans le pays, avec la conclusion d'un accord avec des fonds d'investissement arabes pour financer les projets de collecte d'eau au Soudan.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.