Afrique Australe: Kinshasa - Une délégation de la SADC évalue la mise en œuvre du protocole sur les finances

19 Février 2020

Une délégation d'experts de la Communauté de développement de l'Afrique australe (SADC) séjourne dans la capitale congolaise pour une série de consultations avec les officiels du pays. Elle a prévu, dans son agenda, d'avoir des séances de travail avec plusieurs institutions de la RDC, notamment, la Banque centrale du Congo.

Selon une dépêche de Digitalcongo.net, ces consultations s'inscrivent dans la perspective de la mise en place à l'horizon 2025, de l'union monétaire au sein de la SADC.

Depuis leur arrivée, les experts de la Communauté de développement de l'Afrique australe ont déjà échangé avec le ministre des Finances. Au menu de leurs entretiens, les efforts entrepris par la République démocratique du Congo dans la perspective de la convergence macroéconomique de la SADC.

Sele Yalaghuli a indiqué que les discussions restent focalisées sur les différents instruments de politique monétaire et budgétaire, ainsi que le niveau des réserves de change.

Au sein de la SADC, la RDC passe pour le meilleur pays en termes de taux de change, a précisé le ministre des Finances.

Par ailleurs, la délégation de la SADC a également échangé avec le ministre d'Etat, ministre de la Coopération internationale, intégration régionale et francophonie, Me Pépin-Guillaume Mandjolo.

Le programme de convergence macroéconomique a figuré au menu des échanges.

La délégation conduite par le directeur en charge d'études et marchés, Joé Ranearoandro qui, au sortir de l'audience, a déclaré qu'il était question d'évaluer la revue périodique qui a été décidée dans le cadre de la mise en œuvre du protocole sur les finances et l'investissement, qui est un mécanisme important pour vérifier la convergence macroéconomique de chaque pays membre.

Il sied de relever que le programme de convergence macroéconomique de la SADC est basé sur la mesure d'un certain nombre d'indicateurs macroéconomiques.

En RDC, le processus est piloté au sein du gouvernement par le comité national chargé du suivi de l'implémentation du protocole sur la finance et l'investissement.

La RDC fait partie de trois pays devant être évalués en ce premier semestre 2020, dans le cadre du processus de convergence macroéconomique. Le Congo-Kinshasa a satisfait à un total de six critères sur neuf. Cette évaluation est la deuxième du genre après celle entreprise en 2017.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Le Potentiel

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.