Angola: Le PR respecte l'élection du président de la CNE

Luanda — Le Titulaire du Pouvoir Exécutif, João Lourenço, a exprimé son respect pour la nomination, par le Conseil supérieur de la magistrature, de Manuel Pereira da Silva au poste de président de la Commission électorale nationale (CNE).

A l'issue de la visite à l'usine de textile Nova Textang II, dans la commune de Cazenga, João Lourenço répondait aux journalistes sur l'intention des partis d'opposition de contester l'élection du nouveau président de la CNE.

Pour le Président de la République, l'Angola est un État de droit et doit respecter les lois.

«La loi stipule qu'il appartient au Conseil supérieur de la magistrature de nommer, selon la procédure appropriée, le président du Conseil national électoral», a-t-il souligné.

Il a ajouté que l'Assemblée nationale se limite à investir la personne choisie par le CSMJ, à la lumière de la législation en vigueur.

Manuel Pereira da Silva, jusqu'alors président de la Commission électorale provinciale de Luanda, a remporté l'appel d'offres public pour le poste, précédemment détenu par André da Silva Neto, qui a servi deux mandats.

Outre Manuel Pereira da Silva, qui a gagné avec 87 points, a participé au concours Sebastião Bessa, Agostinho António Santos et Avelino Yululu, qui ont obtenu respectivement 61, 54 et 48 points.

Le concours pour choisir le nouveau président de la CNE a été ouvert en mars 2019.

L'opposition a contesté les élections et l'UNITA a même introduit un recours auprès de la Cour suprême pour suspendre les élections.

Lorsqu'on lui a demandé s'il avait reçu une lettre d'Isabel dos Santos, le Président de la République a répondu que des centaines, sinon des milliers, entraient dans le Palais présidentiel.

«Si je devais parler de chacune d'elles, je ne ferais plus riene (... ). Je n'ai donc aucun commentaire à faire », a-t-il conclu.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.