Angola: Le MED pour la dénonciation des comportements négatifs dans les écoles

Luanda — Le directeur de l'Institut national de recherche et de développement de l'éducation, Manuel Afonso, a déclaré mercredi, à Luanda, qu'il n'y avait aucune raison d'empêcher les élèves d'entrer dans les salles de classe en raison du manque de matériels scolaires.

Parlant à l'ANGOP sur une situation survenue à l'école 1235, dans la municipalité de Kilamba Kiaxi, à Luanda, où un élève a été empêché par l'enseignant d'accéder à la classe sans la présentation des manuels, le responsable a dit qu'un tel comportement qui met en péril le processus d'enseignement et d'apprentissage, devait être dénoncés.

Manuel Afonso indique que tout ceux qui se comporte de la manière devrait être responsabilisé, car il n'y a et n'a jamais eu des directives à cet égard, vu qu'il est en cours le processus de distribution gratuite de manuels scolaires.

"Le comportement de cet enseignant est illégal et irresponsable, car ce sont des parents qui devraient exiger des livres à l'école vu que leur distribution est gratuite », a-t-il renforcé.

Des actes du genre, a-t-il poursuivi, peuvent être associés à la complicité dans la vente de livres sur le marché informel.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.