Congo-Kinshasa: NTIC - Pertinents sujets abordés à la rencontre sur le numérique

La première rencontre sur le numérique en RDC se tiendra du 19 au 20 février au Pullman hôtel à Kinshasa. Le go de ce forum a été donné par le président de la République.

Réitérant son engagement à s'impliquer personnellement dans la réussite des partenaires technique et financiers à construire un cadre normatif après leurs échanges, le chef de l'Etat a invité les participants à la rencontre E-DRC « à réfléchir ensemble de manière active sur les mécanismes pour la mise en place d'un développement porteur de croissance ». Aussi ce forum consiste en des ateliers autour du grand thème « Investir dans le numérique en RDC ».

Le premier panel s'axe sur « Infrastructure, socle du développement numérique ». Les panélistes en lice pour ce sujet sont Thys Kazad qui a parlé des « Indices de la région et de la RDC, état des lieux des infrastructures en Afrique (Défis et opportunités pour la RDC », Freddy-David Lukaso devrait s'étendre sur la « Présentation technique du réseau large bande RDC ». Il a été demandé à Eric Mutonji d'aborder le «Réseau national des Télécoms par satellite, Télévision numérique terrestre, Triple Play et création de la richesse made in DRC ». Et Alain Malanda a été chargé d'éclairer les participants sur la «Normalisation de l'industrie, nomenclature des réseaux Fibre optique, mise à niveau des compétences Afrique/Mondial, Formation/Renforcement des capacités ».

Le deuxième panel s'articule sur des « Services de messagerie, Services financiers et e-Services ». Panéliste, Théophile Badoana va s'appesantir sur la « Modernisation des services de messagerie et mise en place du nouvel écosystème des services financiers ». On note aussi les interventions Moussa Musavuli Butho, directeur de cabinet du conseiller spécial chargé du numérique du chef de l'Etat, et d'Albert Kabeya Tshikuku, directeur du Finatech chez Infoset.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.