Libye: Cessez-le-feu en Libye - Vers le déploiement d'une mission de l'UA

Une vue aérienne de Tripoli, en Libye, depuis un avion de l'ONU (photo d'archives).

Addis Abeba — L'Union africaine compte déployer une mission pour la surveillance du cessez-le-feu en Libye et de liaison avec les parties libyennes, a annoncé mercredi le Commissaire à la paix et la sécurité (CPS) de l'Union africaine (UA), Smail Chergui,

"... Nous comptons, une fois le cessez-le-feu respecté de manière effective, déployer une mission d'observation militaire pour surveiller l'accord de cessez-le-feu et assurer la liaison avec les parties libyennes. A cet égard, nous discuterons avec les Nations Unies de la possibilité de dépêcher une mission d'évaluation conjointe pré-déploiement UA-ONU", a indiqué M. Chergui dans une déclaration à l'APS.

Rappelant que le 33ème Sommet de l'UA, tenu le 9 et 10 février, a consacré la primauté du dossier libyen parmi les priorités du continent, M. Chergui a ajouté que le président du Comité de haut niveau sur la Libye, Denis Sassou-Nguessou, président du Congo, a mis en place un groupe de contact issu des membres du Comité pour "une plus grande proactivité et une meilleure coordination des efforts internationaux dans la recherche d'une solution à cette crise libyenne".

Le Groupe se réunira au niveau des chefs d'Etats et de Gouvernement et au niveau des ministres afin d'assurer la continuité, a précisé M. Chergui.

La dernière réunion du Comité de Haut Niveau sur la Libye, s'est tenue le 30 Janvier à Brazzaville, sept jours après une réunion des pays voisins à Alger.

Les décisions plaident pour les "impératifs du cessez-le-feu, du respect de l'embargo sur les armes et la cessation des interférences extérieures". Elles matérialisent également "une participation directe à l'observation du cessez-le-feu, la relance de la représentation de l'UA à Tripoli et la préparation de la Conférence de la réconciliation", a expliqué M. Chergui.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.