Sénégal: Transformation numérique dans le secteur de l'assurance - Victor Ndiaye invite les acteurs à saisir les opportunités

En Afrique francophone, les assureurs doivent impérativement saisir les opportunités offertes par la transformation numérique. Telle est la conviction de Victor Ndiaye.

En effet, le fondateur de Performances Group qui intervenait sur le thème « Enjeux de l'exploitation de la donnée dans le secteur de l'assurance », à l'occasion de la 44ème assemblée générale de la Fédération des sociétés d'assurances de droit national africaines (Fanaf), trouve que l'assurance est un métier de données aussi bien pour l'évaluation des risques que pour la gestion des prestations.

Pour lui, « le virage numérique devrait ainsi entraîner un bouleversement complet de sa chaîne de valeur et de ses métiers ».

Aussi, ajoute-t-il, une multitude d'informations permettra désormais de connaître de façon fine le comportement du client, ses besoins en assurance, ou encore les facteurs de risques liés à son environnement.

Il indique dans le même sillage que cette masse d'informations et l'automatisation des processus de gestion permettront demain de lui (le client) offrir un service personnalisé, sur-mesure, de meilleure qualité et à un coût moindre.

Cependant, M. Ndiaye souligne qu'il s'agit « d'un virage qu'il faudra parfaitement maîtriser, la transformation numérique ouvrant la porte à des risques inédits chez les assureurs ». Car, explique-t-il, comme dans tout schéma d'évolution, les plus lents, quelle que soit leur envergure, disparaîtront.

Victor Ndiaye « insiste donc sur l'urgence de la numérisation des processus, en exhortant les assureurs à faire preuve de plus d'agilité dans la planification, l'innovation et surtout dans le développement de partenariats, notamment face à une réglementation de plus en plus complexe ».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Sénégal

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.