Cote d'Ivoire: Tentative de vol à l'Intelligent d'Abidjan - Le voleur prend la fuite avant l'arrivée du CCDO

Jeudi 20 février 2020 aux environs de 03:30 du matin, un suspect a accédé par effraction aux locaux de l'Intelligent d'Abidjan / Totem Communication, à Cocody-Angré Château, carrefour Batim. Il est reparti sans rien empoter, et sans faire de victime, avant l'arrivée du Ccdo.

Pour accéder à la cour du siège, le voleur a escaladé la façade de devant située sur une rue très fréquentée presque toute la journée.

Lorsqu'il a commencé à casser la vitre de la porte principale d'entrée, le bruit a réveillé le gardien, et un agent qui dormait au bureau cette nuit avec lui , parce qu'il avait terminé tard, des travaux.

Le gardien a alors crié « voleur , voleur ». Ce voleur s'est aussitôt retiré dans un endroit pour mieux « maîtriser » l'environnement, et voir si le gardien était armé.

Environ 5 minutes après, le suspect revient à la charge pour tenter avec plus de détermination de forcer et tirer la grille, en vue d'accéder à l'intérieur et aux bureaux.

Le gardien et l'employé mettent la lumière et aperçoivent le voleur : il est habillé en noir , il est de taille jeune , avec une allure de jeune.

Encore à l'extérieur, et énervé par la lumière mise en marche , le voleur menace d'abattre le gardien, s'il ne reste pas tranquille.

Le gardien arrive à accéder à une des sorties intérieures. Avec l'autre agent, il ouvre et referme cette sortie pour monter sur la dalle et s'y réfugier dans l'attente de l'arrivée des secours, déjà alertés.

25 minutes après avoir été alerté, et avoir établi le contact avec les agents à l'intérieur du bureau, le CCDO qui avait déjà une équipe dans les parages, arrive sur les lieux.

Le voleur est déjà parti, sans avoir à nouveau escaladé le mur pour sortir, comme il semblait être venu. Il est reparti par le portail principal.

À leur arrivée , les policiers ont accédé au lieu par ce même portail resté ouvert. Ils ont interpellé dans la rue devant le siège un jeune également habillé en noir, comme la description du suspect qui leur a été faite au téléphone par le gardien.

Suite aux premiers constats d'usages relatifs à l'infraction, les policiers ont conduit le passant interpellé vers le lieu où il dit travailler , et d'où il venait selon lui à cette heure. Il a ensuite été relâché, après les informations recueillies.

Constat : « un ordinateur portable allumé au niveau du secrétariat ! Aucun appareil de travail emporté. Les portables du gardien pas pris ».

Une plainte est annoncée dans la journée du jeudi 20 février 2020.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.